EPPO Platform
on PRAs

AVIS et rapport de l’Anses relatif à une demande d’évaluation du risque simplifiée (ERS) sur les Lethal Yellowing Type Syndromes (LYTS)

Description

Un plan de surveillance vis-à-vis des phytoplasmes associés aux Lethal Yellowing Type Syndromes (LYTS) ou phytoplasmes du « jaunissement mortel du cocotier » (Coconut Lethal yellowing) et de leur principal vecteur Haplaxius crudus est actuellement mis en œuvre dans le cadre du projet PANDOeR. Ce projet, coordonné par la DAAF Martinique et ses actions déléguées aux FREDON, se préoccupe essentiellement de l’épidémiosurveillance des maladies émergentes aux Antilles françaises en Martinique et en Guadeloupe. Les LYTS affectent le cocotier (Cocos nucifera) mais aussi les palmiers dattiers (Phoenix canariensis et Phoenix dactylifera). Dans la région Caraïbe, ils sont présents notamment aux Etats-Unis (Floride et Texas), aux Bahamas, îles Caymans, à Cuba, à la Jamaïque, en République Dominicaine, à Saint Kitts et Nevis, Antigua, au Mexique, au Honduras, au Guatemala, au Belize. En Afrique de l’Ouest, les LYTS sont présents au Ghana, Togo, Nigeria, Cameroun et en Guinée Equatoriale. En Afrique de l’Est ils ont été répertoriés au Mozambique, en Tanzanie et au Kenya.                                                                      

En cas de symptômes douteux de jaunissement, des prélèvements d’échantillons sont réalisés selon le protocole du laboratoire du CIRAD-BIOS TA A 98/F et analysés par ce dernier à Montpellier.
En cas de soupçons de présence du vecteur, les insectes vecteurs capturés sont envoyés pour identification à l’unité d’entomologie de l’Anses-LSV de Montferrier-sur-Lez près de Montpellier.
La présence des LYTS dans la Caraïbe et en Afrique de l’est rend l’hypothèse d’introduction de ces phytoplasmes préoccupante dans les départements d’outre-mer. C’est dans ce contexte que l’Anses a été saisie afin de réaliser une évaluation du risque simplifiée portant sur les LYTS. La zone de l’étude a compris la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane, la Réunion et Mayotte. 

Ce travail a porté sur une évaluation des risques d’introduction d’établissement et de dissémination ainsi que sur des propositions de mesures de gestion des LYTS.

Organisms

  • Coconut lethal yellowing phytoplasma
  • Haplaxius crudus

Hosts

  • Cocos nucifera
  • Phoenix canariensis
  • Phoenix dactylifera

Files

Type File Size
Pest Risk Analysis Link to file

PRA Area

  • French Guiana
  • Guadeloupe
  • Martinique
  • Mayotte
  • Reunion