EPPO Platform
on PRAs

Demande relative à l'évaluation de l'efficacité d'une stratégie basée sur un « front d’endiguement » pour la gestion de la Sharka sur le foyer historique du Nord-Est de la Moselle

Description

A la demande du Service régional de l’alimentation (SRAL) Lorraine, suite à certaines difficultés de mise en œuvre des mesures nationales, il a été organisé en avril 2012 une mission d'expertise in situ visant à constater la situation sanitaire particulière dans cette région vis-à-vis du virus de la sharka, ainsi que la situation particulière des arbres et vergers touchés (tant en termes d'espèces que de typologie des propriétaires, les vergers en Lorraine étant pour une très grande part amateurs ou semi-professionnels). Cette mission était composée d'un représentant de la Direction générale de l’alimentation (DGAL) du Ministère en charge de l’agriculture, de la personne ressource sharka pour ce Ministère, du SRAL Lorraine, de la Fédération régionale de défense contre les organismes nuisibles (FREDON) Lorraine ainsi que d'un expert de l'Institut national de la recherche agronomique (INRA). Sur la base de cette mission a été produit un premier rapport d'expertise interne par la personne ressource sharka.

Ce rapport met notamment en exergue l’existence d’un foyer historique dans le département de la Moselle, avec un prolongement en Alsace et en Allemagne, pays qui ne lutte pas contre la sharka en verger de production fruitière. La grande surface de ce foyer historique et l’importance des friches et landes de déprise agricole en présence ne permettant pas une application immédiate des strictes mesures de gestion de l’arrêté national du 17 mars 2011, il a été demandé aux SRAL Lorraine et Alsace de définir au plus vite un « front d’endiguement » en concertation avec les professionnels et sur lequel les mesures d’arrachage seront appliquées en conformité avec l’arrêté du 17 mars 2011. Ce front d'endiguement correspond donc à la zone située en limite de l'extension actuellement connue du foyer du nord-est de la Moselle, et sur lequel les mesures de gestion actuellement exigibles seront appliquées prioritairement. L'objectif affiché est ensuite de progresser dans l’assainissement de la zone en remontant d’année en année ce front au nord vers la frontière allemande. Cependant, l'importance des friches et haies de Prunus dans la structure parcellaire locale laisse entrevoir de fortes difficultés dans l'atteinte de cet objectif. 

Compte tenu du contexte spécifique aux régions Alsace et Lorraine et des difficultés entrevues pour atteindre l’objectif d’assainissement du foyer sharka du nord-est de la Moselle, la DGAL a demandé à l'Anses d’évaluer l'efficacité de la mise en place d'une telle stratégie de « confinement » pour le 30 avril 2013.
L'Anses est saisie afin de savoir si un tel dispositif "d'endiguement" peut être suffisant pour garantir un confinement de la maladie, et de fait la protection de la zone de production située plus au sud de la région Lorraine.
Le cas échéant, il est demandé à l'Anses de préciser les modalités d’application d'un tel confinement, dont notamment :
- la largeur minimale de la zone d'endiguement (i.e. la distance minimale sur laquelle doit progresser le « front d’endiguement » pour que le dispositif ait une efficacité en terme de confinement) ;
- les précautions nécessaires pour l'éventuelle définition par la DGAL de mesures de gestion supplémentaires et de nouvelles modalités de surveillance obligatoires dans une stratégie de confinement (considérations nouvelles pouvant notamment nous amener à modifier l’arrêté du 17 mars 2011 : notamment besoin ou non de mesures de destruction complémentaires en cas de repousses, ou mesures spécifiques de suivi dans le temps) ;
- les recommandations en terme de circulation du matériel végétal (outre l'interdiction de sortie de tout matériel sensible destiné à la plantation, et la nécessité d'une importante campagne d'information, quelles précautions supplémentaires seraient à considérer ?) ;
- les conditions particulières de replantation par des particuliers dans cette zone ;
- les précautions particulières vis-à-vis des vecteurs.

Organisms

  • Plum pox virus

Hosts

  • Prunus

Files

Type File Size
Other Link to file

PRA Area

  • France